RT2012

rt2012

RT2012 : une consommation énergétique inférieure à 50 KWhep/m2.an
L’architecture bioclimatique permet d’atteindre les objectifs de la RT2012

Demandez un RdV

Architecture bioclimatique et RT2012

Présentation de la RT2012

La règlementation thermique RT2012 ,issue des précédentes règlementations et des grenelles de l’environnement, implique un fort impact sur la conception architecturale des maisons et immeubles.

la RT2012 a pour objectif de promouvoir les bâtiments basses consommation (BBC) en limitant  la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne.Les moyens pour y parvenir repose sur les 3 axes suivants :

  • réduction des consommations d’énergie et des émissions de co2
  • évolution dans la conception des bâtiments à la fois architecturale et technologique.
  • recours aux énergies renouvelables (bois solaire,..)

Les exigences de  la RT 2012

Le label BBC est attribué si les exigences suivantes sont satisfaites :

  • 3 exigences de résultats à travers 3 indicateurs :
    • Bbio : besoin bioclimatique,
    • Cep : consommation d’énergie primaire,
    • Tic : confort en été.
  • Quelques exigences de moyens tel que :
    • traitement des ponts thermiques
    • traitement de l’étanchéité à l’air
    • surface des baies vitrées > 1/6 surface habitable
    • utilisation d’une énergie renouvelable

L’architecte et la RT2012

Le Bbio est un indicateur de la bonne conception bioclimatique du bâtiment. L’architecte doit choisir judicieusement l’orientation du bâtiment pour optimiser les apports solaires dans les pièces à vivre.L’architecte doit en particulier choisir la bonne proportion entre surfaces vitrées et surfaces opaques (Sv>1/6 Sh). Il doit choisir la technique d’isolation (par l’intérieur ou l’extérieur), le type d’isolant (écologique,…), l’intégration d’une énergie renouvelable et trouver le meilleur compromis entre efficacité énergétique et économique.

L’architecte doit veiller à une bonne mise en oeuvre des travaux en vérifiant en particulier que l’étanchéité à l’air est bien respecté. Des baies vitrées ayant un bon indice Uw (Uw<1,6), mais mal installées entraineront une mauvaise étanchéité à l’air. Un autre point faible est la jonction au niveau des maçonneries, ainsi qu’aux niveau des réservations pour le passage des conduits techniques. Les tests d’infiltrométrie (test de la porte soufflante) permettent de vérifier une bonne étanchéité à l’air.

Les indicateurs de la RT2012

Le Bbio de votre habitat

Il doit être inférieur à un Bbiomax fixé par la RT2012; celui-ci détermine les besoins bioclimatiques de la maison en fonction de sa région (zône géographique, altitude) sans tenir compte des appareils de production d’énergie. En d’autres termes, il détermine la capacité de la maison à limiter ses besoins en chauffage, éclairage, eau chaude, ventilation, etc.  Par exemple, si le Bbiomax est de 60 points, celui de votre maison pour être conforme à la RT2012 devra  être inférieur à cette valeur.

Le Cep de votre habitat

C’est le coefficient d’énergie primaire de la maison. Il ne doit pas dépasser une valeur de référence nommée Cepmax. Ce dernier est fixé à 50 kWh/mp²/an en moyenne, avec une modulation selon les régions.Le Cep se calcule en fonction de cinq usages conventionnels : chauffage, production d’eau chaude, ventilation, rafraîchissement et auxiliaires.

La tic de votre habitat

C’est la Température intérieure de confort. Son objectif est de vérifier  que l’habitat reste confortable en été. Elle doit toujours être inférieure à un niveau de référence, la Ticref, lequel est calculé en fonction des différentes caractéristiques de la maison. Si la Ticref de votre projet est de 32° C, sa Tic sera forcément inférieure à cette valeur.

Les étapes d’un projet RT2012

Afin de se conformer à la RT2012, votre projet doit suivre les étapes suivantes:

  • En même temps que la conception architecturale du projet il faut réaliser une étude thermique, qui sert à vérifier les 3 exigences de résultat de la Réglementation Thermique : Bbiomax, CepMax, et Tic de référence. La consultation d’un professionnel est nécessaire, et ce dès les esquisses du permis de construire, puisqu’il saura vous conseiller pour faciliter la tenue de ces exigences: orientation de la maison, choix des matériaux de construction, etc.
  • Rentrer les caractéristiques du projet sur le site de la RT2012 pour générer l’attestation à joindre au permis de construire.
  • A la fin du projet des tests d’étanchéité à l’air sont réalisés, suivis par un DPE
  • Dernière étape, la remise de l’attestation RT2012 de fin de travaux. Le maître d’ouvrage doit la joindre à la déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux (DAACT). Cette attestation certifie la conformité à la RT2012 (respect du BBioMax, CEPMax, Tic de référence, etc), et repose obligatoirement sur une autre étude thermique du bâtiment.