Isolation phonique

isolation phonique

Votre projet d’isolation phonique

Vous souhaitez l’isolation phonique de votre appartement ou maison ?

Homenova et son équipe sont à votre service pour vous conseiller et réaliser vos travaux d’isolation phonique.

accueil isolation phoniquecontactez nous pour un devis gratuit devis

Pourquoi faire des travaux d’isolation phonique?

Le bruit

Le bruit est omniprésent dans notre vie, en particulier dans les villes. Certains peuvent d’ailleurs vite devenir très gênants : avions, voitures ,sirènes, voisins bruyants, musique, aspirateur, TV, chasse d’eau. Certains de ces bruits peuvent être dangeureux pour l’être humain, devenir des sources de stress et entrainer des troubles du sommeil.

Caractéristiques du bruit

Le bruit est caractérisé par 2 grandeurs : sa fréquence et son amplitude.

  • l’amplitude : c’est le niveau du bruit qu’on mesure en décibel avec un décibelmètre.
  • la fréquence : L’être humain capte les sons entre 20 hz (sons graves) et 20000 hz (sons aigus). la fréquence ici s’exprime en herz et se mesure avec un fréquencemètre .

bruit
L’échelle du bruit supportable va de 0 dB (seuil d’audibilité) à 130 dB (seuil de douleur).

Selon une enquête Ipsos ( mars 2010) auprès d’un échantillon de 1000 personnes :

  • 95% des Français souhaitent un environnement plus de calme.
  • 54% des Français sont gênés par le bruit provenant du voisinage ou de l’extérieur.
  • 85 % d’entre eux sont gênés par un bruit venant de leur propre habitat.

la solution : isoler phoniquement

L’isolation phonique ou acoustique a pour objectif d’éviter la propagation du bruit d’une pièce à une autre, ou d’un habitat à un autre. Il s’agit donc de traiter ces parois d’une part contre les bruits extérieurs, et d’autre part pour que les bruits émis depuis cette pièce ne se diffusent vers l’extérieur.

classification des bruits

bruits

  • Bruits D’équipements : frigo, chaudière, tuyauteries, ventilation, WC…
  • Bruits aériens :Intérieurs ou extérieurs, ils passent par les ouvrants ,sous les portes, par les fenêtres,…(avions, sirènes,klaxons,..)
  • Bruits d’impact :Bruits se propageant par la structure du bâtiment (perceuse, marteau,chutes ou déplacements d’objets, chocs de talons, passage du métro…)..

Les travaux d’isolation phonique contre le bruit

Vous avez décidé de ne plus subir et d’entreprendre une isolation phonique dans votre logement ? N’hésitez pas à faire appel à un de nos spécialiste qui identifiera les sources de bruit, leur cheminement et les parois les plus faibles sur le plan acoustique. Il pourra ainsi déterminer les travaux à réaliser par ordre de priorité.

les principes de l’ isolation phonique

  • La loi de masse : Plus c’est lourd, mieux ça isole. Autrement dit, à épaisseur égale, une cloison en béton isolera mieux qu’une cloison en carreau de plâtre, car à volume égal, le béton est plus lourd que le plâtre.
  • La loi masse-ressort-masse :En combinant certains matériaux, on peut appliquer le principe dit « masse-ressort-masse ».Deux masses sont séparées par un ressort, lequel peut-être de l’air ou un matériau absorbant. Lorsque le bruit heurte la première masse, celle-ci se met à osciller. Le ressort entre les deux couches intercepte ces vibrations et fait office d’amortisseur. Le bruit est ensuite considérablement atténué lors de sa transmission à la deuxième masse. L’épaisseur et la qualité amortissante du ressort constituent les facteurs essentiels pour déterminer le niveau d’absorption des vibrations. Ce principe consiste à utiliser des parois doubles, telles que plaques de plâtre, séparées par de l’air rempli par une laine minérale, qui absorbe et dissipe l’énergie.
  • La loi d’étanchéité :Là où l’air passe, le bruit passe. Fenêtres, bas de portes, coffres de volets roulants, entrées d’air, mauvaise étanchéité en pied de cloison sont autant de sources de mauvaise étanchéité qu’il convient de ne pas négliger pour obtenir une isolation satisfaisante. Toutefois, le renouvellement de l’air du logement est indispensable. Il faudra donc laisser passer l’air en limitant le passage du bruit.

Pour obtenir une bonne isolation phonique, il est nécessaire de traiter les parois et tous ses composants : fenêtre, porte, grille de ventilation… la meilleure isolation sera obtenue en réalisant, “une boîte dans la boîte”, soit l’isolation des murs, du sol et du plafond ; il faut construire un volume aussi désolidarisé que possible du bâtiment. L’ensemble repose sur le plancher technique flottant défini ci-dessus. Les cloisons verticales et le plafond sont constitués de matériau isolant venant s’appuyer sur une armature métallique avec quelques attaches anti-vibrations. La pièce perd environ 10/15 cm sur toutes ses dimensions. Les points faibles qui subsistent sont la porte, qui devra être une porte isolante, et les ouvertures indispensables pour la ventilation du local. .

Quels isolants phoniques pour vos travaux d’isolation de la maison?

Pour réaliser les travaux d’isolation acoustique de la maison, la réponse est moins simple qu’il n’y parait.Les critères de choix pourraient être les suivants:

  • critère de performance
  • critère de prix
  • critère de respect de l’environnement (matériaux naturels,..)
  • critère de non toxicité (en cas d’incendie,..)

Quels types d’isolants trouvons nous sur le marché?

  • minéral :Laine de verre, Laine de roche (bon marché et efficace)
  • végétal :Laine de chanvre,Laine de lin, Laine de coton, Ouate de cellulose
  • animal :Laine de mouton,Plume de canard
  • synthétique : Polystyrène PSE, Polystyrène XPS, Polyuréthane
  • mince: Isolant mince (PMR)

Les solutions HomeNova

murs et plafonds

phoniqueUn bon compromis classique cout/efficacité isolant thermique et phonique : la laine de roche et laine de verre. nous conseillons: le calibel (produit isover – St Gobain): Le doublage Calibel, basé sur le principe «Masse-Ressort-Masse», permet d’obtenir des gains des niveaux d’isolation acoustique largement supérieurs aux exigences de la Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA) et aux derniers labels Qualitel (LQ et LQCA). Avec Calibel, l’intimité du logement est préservée et le confort des occupants est assuré. L’isolation acoustique d’un ouvrage est déterminée par son indice d’affaiblissement acoustique Rw (C ; Ctr), exprimé en dB. + Rw est élevé, + le doublage isole

Un autre choix pour réduire les nuisances sonores : la plaque de plâtre Placo® Phonique dont les propriétés acoustiques permettent de réduire de 50% les nuisances sonores. Placo® Phonique s’applique en cloisons, plafonds et doublages sur ossatures, permettant ainsi d’améliorer le confort acoustique de toutes les pièces de la maison, en neuf comme en rénovation. Spécialement conçue pour l’isolation acoustique en rénovation, la plaque de plâtre Placo® Phonique Rénomince® c’est 50% de bruit en moins en seulement 5cm d’épaisseur.

Les vitrages

Pour une isolation acoustique traditionnelle un double vitrage classique avec 2 verres de 4 mm peut suffire mais pour un environnement plus bruyant (nuisances urbaines traditionnelles), le vitrage devra apporter un isolement plus important, en équipant la fenêtre d’un vitrage asymétrique (10 mm de verre, 10 mm d’air ou de gaz argon, 4 mm de verre). Les fenêtres avec triple vitrage sont aussi une solution.

Les sols

En fonction du type de sol différents isolants phoniques sont possibles :

  • Pour les parquets : le liège ,isolant écologique en dalles ou rouleaux, est un bon isolant permettant; d’isoler son parquet et d’atténuer les bruits de pas ,…D’autres produits homologués par le CSTB (Assour-parquet de SIPLAST – ICOPAL,…) sont disponibles dans la grande distribution.
  • Pour les carrelages : le produit Soukaro 3F de SIPLAST – ICOPAL, Schlüter®-DITRA-SOUND de schluter donnent de bon résultat

La réglmentation contre le bruit

L’infraction est constituée dès lors que le bruit cause un trouble anormal de voisinage et ce, même si la tranquillité d’une seule personne est troublée. La notion de trouble anormal du voisinage a été créée par la jurisprudence.

L’infraction peut être commise à n’importe quel moment de la journée. On parle de bruit diurne lorsqu’il se produit durant la journée entre 7 heures et 22 heures et de bruit nocturne lorsqu’il apparaît entre 22 heures et 7 heures.

Pour apprécier le franchissement de la limite de l’inconvénient normal du voisinage, les juges étudient les situations au cas par cas, généralement en fonction de 5 critères :

  • la durée et le moment où le bruit se produit (bruit diurne ou bruit nocturne),
  • son intensité,
  • sa répétition,
  • le lieu où il se produit (zone rurale ou urbaine). Les juges peuvent considérer, par exemple, que la présence d’un poulailler à la campagne peut être mieux tolérée qu’à la ville,
  • l’âge de la personne qui subit le trouble et son état de santé, par rapport à ce que devrait ressentir une personne bien portante.

Un seul de ces critères suffit pour constituer l’infraction sans qu’il soit nécessaire de prendre des mesures acoustiques pour vérifier l’intensité du bruit et sans qu’il soit nécessaire de démontrer une faute du voisin, auteur du bruit.

Les technologies du futur

De nouvelles technologies de réduction de bruits apparaissent et peuvent adoucir notre environnement sonore. La société israélienne “Silentium” par exemple, a développé une puce électronique ayant pour fonction de contrôler le niveau d’intensité sonore d’une pièce en produisant un “contre bruit”. Ce principe d‘élimination des vagues de bruit existait déjà, mais “Silentium” a considérablement amélioré cette technologie.

La société affirme être en mesure de réduire le bruit jusqu‘à dix décibels. La puce de réduction de bruits a été incorporée par certaines entreprises dans des hottes de cuisine par exemple. Après mesure, on remarque que la hotte équipée de la puce fait moins de bruit que la hotte classique.