Les isolants phoniques

boite

C’est quoi un isolant  phonique ?

Commençons par le début en définissant ce qu’est un isolant phonique de manière simple.Un isolant phonique est un produit ayant une faible conductivité phonique, en clair la transmission du son est réduit dans ce matériau ou système de matériau. L’isolant phonique (ou acoustique) a pour objectif d’atténuer ou supprimer la propagation des bruits intérieurs ou extérieurs à l‘habitat.Les nuisances sonores représentent un facteur de stress. Pour s’en protéger et préserver aussi le voisinage des bruits provenant du logement, il existe différentes solutions d’isolation phonique adaptées aux murs, sols et plafonds. 

Les procédés d’isolation phonique

Ces techniques dépendent de la nature des bruits.De nombreux facteurs interviennent dans la diffusion du son et des bruits (type de bruit, incidence, nature des matériaux et isolation, …).

les types de bruits

on distingue les types de bruit suivants:

  • Les bruits aériens (traffic routier,…) caractérisés par un indice Rw
  • Les bruits d’impacts caractérisés par un indice Lw

type de bruit

Le principe pour isoler

On compose une cloison isolante avec deux matériaux durs pour faire masse, et un amortisseur, de manière à respecter le principe Masse/Ressort/Masse.Si on veut faire simple, l’isolation idéale est la boite dans la boite

caractéristiques d’un son

Un son est caractérisé par sa fréquence et son amplitude

Lorsqu’une onde acoustique incidente
émise i (en watts), pour une fréquence donnée, rencontre une
paroi:
• une partie va être réfléchie: (r) puissance réfléchie en watts,
• une partie va être dissipée dans la paroi: (a) en watts,
• une partie traverse la paroi: (t) en watts.

Quelles parties de l’habitat faut-il isoler ?

Si nous appliquons le principe de la boite dans la boite, il nous faut isoler toutes les parois (murs, sol, plafond) d’une pièce à isoler phoniquement.

Les fenêtres

Choisir une fenêtre à double vitrage asymétrique (type 10-6-4),voire à triple vitrage est la première étape notamment si l’on vit dans une rue très passante et bruyante (NB: vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt)

Les murs et les cloisons

Contre les murs et les cloisons, mettre un isolant phonique ( laine de verre ou roche, ouate de cellulose,…) recouvert d’un placo permet en fonction de l’épaisseur de réduire notablement les bruits. Le son se propageant dans l’air, si le matériau est dense comme le béton par exemple, il est déjà en lui-même un bon isolant acoustique.

Les plafonds et les sols

Pour isoler un plafond la solution la plus simple est le faux plafond intégrant un isolant (laine de roche, verre, etc..) (toujours le même principe masse-ressort-masse)

Pour l’isolation acoustique des sols,les solutions sont plus contraignantes. Sur un plancher déjà existant, on peut reposer un parquet flottant, de la grosse moquette ou encore des tapis. Sinon il faut déposer le parquet mettre un isolant entre les lambourdes ou poser des dalles isolantes et reposer son parquet.