Installation de chauffage au bois

installation de chauffage au bois

Votre projet d’installation de chauffage au bois

Vous souhaitez une installation de chauffage au bois et changer  votre système actuel par un appareil utilisant le « bois énergie« . Comment être sur de faire le bon choix ? Demandez un RdV

HomeNova vous aide à vous y retrouver dans la jungle des offres.

Mode de chauffage Avantages Inconvénients
Chauffage électrique (origine nucléaire,hydraulique,..) convecteur – installation simple et peu couteuse
– large choix d’équipements (convecteurs, panneaux rayonnants…)
– matériels disponibles partout
– possibilité de régulation, de programmation et pilotage à distance
– pas de stockage
– facture supérieure de 20 à 25% par rapport au gaz
– nécessité d’un logement bien isolé
– risques liés à l’environnement
– infrastructures couteuses
Chauffage au Gazchaudiere – plus économique que l’électricité
– plus écologique
– pas de stockage (pour le gaz de ville)
– eau chaude rapidement et toute la journée
– rendement intéressant
– installation plus ou moins chère selon les travaux à effectuer
– nécessité d’avoir un logement proche du réseau (pour le gaz de ville)
– risques liés au gaz
Chauffage au fioul chaudiere-fioul – diffusion d’une chaleur homogène
– eau chaude rapidement et toute la journée
– bonne alternative en cas de non raccordement au gaz de ville
– le prix du fioul est en augmentation
– coût de l’installation plus important car nécessité de stockage
– ne participe pas à la diminution de l’effet de serre
– risques liés à la pénurie
Chauffage au bois (poêle, insert,chaudière,cheminée) poele1 – très écologique
– pouvoir calorifique important
– son prix varie peu
– bon rendement (label flamme verte)
– grand choix de design
– équipements disponibles partout
– énergie renouvelable
– nécessité de stockage
Chauffage solaire solaire-thermique – énergie gratuite
– très écologique
– installation coûteuse
– nécessité de stockage due à l’intermittence de cette énergie
– besoin d’un chauffage d’appoint
Climatisation réversible /Pompe à chaleur climatiseur – restitue plus d’énergie que celle consommée
– moins polluante que le chauffage électrique
– économique à l’utilisation
– rendement moins efficace en cas de grand froid
– besoin d’un chauffage d’appoint
– cout d’installation élevé
– installation bruyante

Le Grenelle de l’environnement s’est fixé comme objectif d’équiper d’ici 2020 la France d’un parc d’appareils de chauffage au bois domestique à hauteur de 9 millions de produits en fonctionnement contre 6 millions actuellement et cela à consommation de combustible égale, soit 7,4 M tep1, ne mobilisant donc pas de ressource bois supplémentaire.  Diverses solutions s’offrent à vous ;entre chauffage-bois classique (gaz, fioul, électrique,..) et EnRs le choix n’est pas simple. C’est le moment de penser aux énergies propres et renouvelables, économiques et respectueuses de notre cadre de vie. Parmi toutes les énergies renouvelables (EnRs) , le bois est aujourd’hui en train de s’imposer comme une alternative crédible.

les avantages d’une installation de chauffage au bois

avantage économique : Une installation de chauffage au bois (poele à bois, insert, cheminée, chaudière) est-elle vraiment économique, même en ville où il faut acheter et stocker le bois ?

le tableau suivant indique que le bois est devenu une source d’énergie alternative crédible (source www.flammeverte.fr) comparaisonchauffage

En effet les matériels sont de plus en plus performants (rendement, fiabilité,..) et les aides (même en baisse) améliorent la rentabilité liée à l’utilisation des EnRs.

installation de chauffage au bois poele2 poele3 poele5

Design et convivialité : le bois est un matériau noble et chaleureux qui rapproche l’être humain de la nature. Quoi de plus agréble que d’entendre le bois crépité et voir les flammes s’animer dans le foyer de notre poele dont les designs les transforment en éléments décoratifs.

Vous avez entendu parler de poele à bois, d’insert,de chaudière bois,… , vous êtes intéressé et voulez en savoir plus. HomeNova vous donne ici les éléments à prendre en compte dans votre réflexion . Par quelles étapes faut il passer pour réaliser une installation de chauffage-bois? Beaucoup d’éléments sont à considérer pour réaliser une installation de chauffage au bois : les aspects techniques, économiques , règlementaires, les aides, les démarches…

Inconvénient d’une installation de chauffage bois

Le principal inconvénient du chauffage au bois est l’approvisionnement et la nécessité de disposer d’un espace de stockage dans un environnement sec.

Les ressources

le marché

La France est le premier utilisateur européen de bois énergie, essentiellement grâce au chauffage domestique qui représente une consommation annuelle de 7,4 Mtep (millions de tonnes équivalent pétrole). Plus de 6 millions de ménages sont équipés d’un appareil de chauffage au bois. L’âge moyen du parc est de 15 ans.

La ressource et ses avantages

La forêt couvre plus de 28 % de la surface du territoire. Elle a connu une croissance continue pendant 150 ans, qui s’est stabilisée en 2008, principalement du fait de l’urbanisation. L’utilisation du bois comme combustible présente de multiples avantages pour la gestion durable de nos forêts, l’indépendance énergétique de notre pays et la sauvegarde de notre planète. Le bois est une énergie renouvelable et constitue, à ce titre, l’un des points de passage incontournables pour une politique de développement durable.

utilisation du bois

Les essences de bois : Elles sont classées en deux grandes familles selon leur densité : – les feuillus durs (Chêne, Hêtre, Frêne, Charme, Noyer, fruitiers…) ; – les résineux et feuillus tendres (Épicéa, Sapin, Pin, Mélèze, Peuplier, Saule…). Les feuillus durs sont les plus appréciés pour le chauffage domestique.

Le taux d’humidité du bois : C’est un critère essentiel car il intervient directement sur le contenu énergétique. Entre un bois sec prêt à l’emploi (moins de 20 % d’humidité rapportée à la masse brute) et un bois fraîchement coupé (45 % d’humidité rapportée à la masse brute), l’énergie restituée est divisée par deux !

Les normes et labels pour les installations de chauffage au bois

Les fabricants doivent poser sur leur appareil une plaque CE (norme de Union Européenne) précisant :

  • le rendement
  • le taux d’émission de gaz carbonique (CO)
  • la puissance en kwh
  • et les normes de sécurité à l’écart du feu

flammeverte L’attribution du label « flamme verte » sur un poêle est une garantie de qualité. Ce label, crée par l’ADEME, a redynamisé le marché en incitant les fabricants à plus de performances énergétiques et les consommateurs à plus de vigilance sur la qualité des produits. En outre, ce label est nécessaire pour bénéficier des aides financières de l’état et des Collectivités.

Les coûts et aides

prix de l’appareil de chauffage : entre 400 et 15 000 €, selon le type de poêle mais varie beaucoup selon les modèles et notamment le design.

prix de l’ installation : entre 1000 et 2 000 €, selon le type d’appareil et de travaux.

En tant qu’énergie renouvelable,vous pouvez bénéficier d’aides (crédit d’impôt ,etc..) . Il existe plusieurs types de poêle à bois : le classique, à postcombustion, turbo et de masse. Le poêle à granulés ou pellets se développe particulièrement car il est économique et pratique..

Les produits et fabricants

Le site annuaire du secteur bois énergie répertorie les acteurs de la filière

Exemple de réalisation d’une installation de chauffage au bois

Pour un de nos clients (un couple avec 2 enfants dans une maison de 110m2 (55m2 par niveau) nous avons installé 2 poêles à bois; à eux seuls ces poeles assurent le chauffage-bois du RdC et des chambres à l’étage ; seuls des sèches serviettes électriques ont été rajoutés pour des raisons pratiques dans les 2 SdBs :

étape 1: mise en place du tubagetubage

étape 2: mise en place et raccordement du poêle à bois installation de chauffage au bois

coût de l’installation de chauffage au bois: 2poeles à bois + 2 sèches serviettes = 2500 euros

coût d’exploitation du chauffage-bois: 80 euros/an (partie sèche serviette) – le bois est récupéré sur le terrain du client sur une dizaine d’arbres.

Etude comparative:

  • solution chauffage-bois gaz: en plus des 2 sèches serviettes il faut rajouter une chaudière gaz (1500 euros)+5 radiateurs aciers 5x500euros+tubage (700euros), soit : installation= 4700 euros – cout d’exploitation=900 euros
  • solution chauffage-bois électrique:en plus des 2 sèches serviettes il faut rajouter 5 radiateurs électriques 5x500euros, soit : installation= 2500 euros – cout d’exploitation=1100 euros

conclusion dans le cas de figure du client le chauffage-bois bois est sans conteste le plus rentable, et contribue à créer une ambiance chaleureuse . la seule contrainte est d’alimenter le poêle à bois !